Le point tournant de ma vie d’entrepreneure

élan de vie

Aujourd’hui, je partage avec vous le moment fort de ma vie d’entrepreneure individuelle. Celui qui m’a fait basculé dans un nouveau monde. C’était il y a quelques mois…

Il était une fois…

Depuis 2010 (date d’installation à mon compte), j’ai été :

  • la consultante de l’ombre de quelques stars du web et de futures stars du web et
  • la coach de coachs en entreprise et en développement humain

Je leur ai donné des conseils business, marketing, état d’esprit, communication, organisation, tous les trucs qui servent au quotidien à développer son business. Je les ai aidé à faire leur personal branding (créer une marque à partir de soi).

J’ai organisé des événements, écrit des pages de vente, des campagnes de mails.

J’ai offert de belles idées.

Quelques unes sont aujourd’hui des succès.

C’est ce que j’ai fait pendant 3 ans.

J’ai pas mal erré aussi. De positionnement en positionnement. J’ai tâtonné. C’est très très commun de se chercher quand on est en recherche de soi pendant tant d’années. Et c’est très commun quand on travaille seule. Et c’est juste naturel quand on est une humaine qui cherche à évoluer et à s’approcher un peu plus d’elle chaque jour. Jusque là, tout est ok.

Pendant 3 ans, j’ai eu une vie qui me correspondait :

  • quelques clients choisis sur le volet (pas trop des fois que je n’ai plus de temps pour moi)
  • du temps à moi que j’organisais à ma sauce
  • une vie parisienne faite de soirées réseaux ou d’écriture
  • la création de petits produits que je vendais discrètement en ligne

J’ai bien tenté de devenir une célébrité du web aussi.

Et puis…

Les drames de la vie

Afficher l'image d'origine

Et puis, 2013. De ces années qui marquent une vie.

Un de mes neveux adorés est tombé malade (Il va de mieux en mieux chaque jour. Il est beau et vivant. Un vrai modèle pour moi.). Un choc incommensurable. Une émotion toujours vive.

Puis des membres de ma famille que j’aimais sont morts.

Puis, l’année dernière, mon père s’y est mis lui aussi. Il est en vie.  Il transporte “juste” une maladie grave comme on dit, bien trop répandue aujourd’hui et qui porte un seul nom pour désigner autant de déclinaisons.

J’ai tenu le coup.

Mais pour ça, je suis sortie du circuit. Pendant 2 ans. J’ai arrêté de marketer, de consulter, de faire ce qu’il y a à faire quand on travaille à son compte : chercher des clients, des partenaires, entretenir son réseau.

J’ai continué à coacher et à avoir quelques missions parce que j’aime ça.

Mais j’ai vraiment lâcher la rampe. Plus goût. Plus envie. Enfin si, uniquement envie d’être présente pour ma famille et faire du mieux que je pouvais pour tenir et nous soutenir.

La révélation

Tout ça était très présent dans ma vie quand, en août dernier, une révélation… Un sentiment fort et puissant. Une poussée de l’intérieur. Un besoin impérieux de reprendre une activité “normale”.

En fait, pas si normale…

Une nouvelle envie est née : celle de partager pleinement. Je partage depuis toujours en fait mais je me cachais. Derrière mes clients. Derrière mon blog.

Mais là… C’était devenu obligatoire de ne plus me cacher et de me mettre en avant. Pas pour moi… Pour ce que j’ai à transmettre. Pour ce qui fait que je suis ici, que j’apporte ma touche particulière au monde. Comme chacune et chacun d’entre nous.

What else ?

Je ne suis plus marketeuse.

Je ne suis plus copywriteuse.

Je ne suis plus stratège.

Je suis coach, auteure et en passe de m’ouvrir à une activité de conférencière.

Peu importe les appellations. Ce que je sens, c’est surtout le virage intérieur. Ou du moins la mise à jour de ce que j’ai toujours apporté aux gens avec qui j’œuvre mais que je n’osais pas m’avouer : je les aide à s’aimer, à croire en eux, en ce qu’ils ont à apporter au monde. J’aime. C’est mon moteur. Ça se manifeste comme ça peut avec mes freins, mes limites mais ça œuvre !

Voilà…

Vous voudriez bien partager avec moi ce qui vous a poussé à faire ce que vous faites aujourd’hui ?

Une dernière chose… Je remercie chaleureusement Stéphanie Hetu d’être inspirante…

Restons en contact
I agree to have my personal information transfered to AWeber ( more information )
Important !
Vos coordonnées sont précieuses. Elles ne sont ni louées ni revendues.
This entry was posted in Blog.

4 thoughts on “Le point tournant de ma vie d’entrepreneure

  1. Angelique Tartière
    Audrey - 4 years ago

    Merci pour ce témoignage plein de sincérité et de vitalité. Malgré les moments difficiles, tu as su trouver en toi la force de continuer et de te remettre en question. Je trouve ça formidable.

    Bonne continuation à toi
    Audrey

    1. Angelique Tartière
      Angelique Tartière - 4 years ago

      Bonjour Audrey,

      Merci pour ton message. Que tu aies pris le temps de l’écrire me touche. Me semble que les difficultés (elles sont + visibles que les facilités parfois…) se présentent pour ça : nettoyer, révéler, recueillir. Dans la mesure du possible, je regarde ce qui m’entoure comme source d’apprentissage et dans ces moments-là, j’essaie de ne pas trop coller à ce qui arrive. Même si y coller fait partie de l’apprentissage 🙂

      Belle journée à toi.
      Angélique

  2. Angelique Tartière
    Laurence Galambert - 4 years ago

    Un très joli partage Angélique. Pour avoir croisé ton chemin durant ces années plus difficiles, je suis ravie que ton neveu aille de mieux en mieux et que tu aies trouvé ta voie. Cela sonne juste. Profite bien du voyage…

  3. Angelique Tartière
    Angelique Tartière - 4 years ago

    Merci Laurence…
    C’est ce qui est beau, en tout cas dans ma façon de voir tout ça, c’est que chercher ne sert à rien. Le “jeu” à jouer est celui de l’acceptation et du nettoyage pour ouvrir les yeux sur ce qui est déjà là en fait. Les événements, les personnes sont des permissions, des occasions de voir la personne que l’on est véritablement.
    J’espère que tout est pour le mieux pour toi.

Join the discussion...

Your email address will not be published. Required fields are marked *