La mort de mon père

Afficher l'image d'origine

Angoisse. Tristesse.
 
Pleurs. Avec en tête que le rire fait partie de la vie.
 
Mon père est mort. Il est parti. Et je flotte.
 
Recommencer à travailler ? Rester seule ?
 
Faire ce que j’ai à faire ?
 
Pas de goût à… faire.
 
J’ai le droit de déprimer. Le droit de vouloir rester cloitrée dans cette jolie petite maison qui m’accueille.
 
Le droit de passer mes journées à écrire. A dialoguer avec cette part de moi qui est triste et cette autre part de moi qui sait. A regarder des images à la télé. A regarder cette bougie allumée pour lui.
 
Là. Dans mon corps. Je suis présente. Je ne m’évade pas. Je le vis. Me semble-t-il.

 

Restons en contact
I agree to have my personal information transfered to AWeber ( more information )
Important !
Vos coordonnées sont précieuses. Elles ne sont ni louées ni revendues.
This entry was posted in Blog.

Join the discussion...

Your email address will not be published. Required fields are marked *